Retour

  • S1- 40 Expériences pour le projet

Penser avec le dessin

Groupe 13 - Sylvia Lacaisse

Enseignant(s) : Sylvia Lacaisse

  • Année : 1
  • Semestre : 1
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

La première année du cycle Licence a pour principal objet une mise à niveau des jeunes bacheliers. Il s'agit de leur donner une culture contemporaine de la multiplicité des champs qui nourrissent et avoisinent l'architecture.

En premier lieu, penser cette première année comme une démarche d'éveil intellectuel à la sensibilité.

On ouvre la boite à outils :

L'enseignement des arts plastiques et visuels est basé sur l'observation de l'espace et la restitution de cet espace sur une surface plane ou volumétrique. Acquisition des moyens techniques de représentation : dessin, photographie, volume.

L'étude des langages plastiques s'accompagne toujours d'une analyse culturelle.

L'approche de l'art contemporain éclairera les mutations des différentes formes d'expressions artistiques.

S'efforcer de rendre les étudiants curieux du monde qui les entoure, les inciter à la lecture, à l'écrit, à la culture, à être attentif à l'actualité culturelle et son influence sur notre société.

 

Il est fondamental d'orienter l'enseignement de la représentation vers une exigence de l'observation à partir du réel. L’étudiant porte son attention sur des choses concrètes, permettant de définir un processus d'explication dans la relation entre l'observateur et l'objet observé.

Le dessin est un langage. Dessiner, c'est avoir la pensée au bout du crayon, comme l'écrivain au bout de sa plume.

Dessiner, c'est rapporter la mémoire du lieu, c'est consigner chaque jour ce qui a été éprouvé devant chaque site, devant chaque objet. Ce simple trait de crayon doit rappeler le lieu, toutes les idées accessoires qui s'y rattachent, ce qui a été fait avant ou après, ce qui se disait et se faisait pendant et mille impressions du paysage lui-même.

Nous n’oublierons pas cet aphorisme de Paul Klee : l'art de reproduit pas le visible, il rend visible.

Contenu

Pratiquer une lecture objective de l'espace à travers l'analyse de la forme, dessin à vue dans un espace extérieur, procéder à un véritable relevé de terrain, apprendre à noter un espace sous forme d'enquête archéologique, apprendre à regarder et à retenir avec des moyens simples la perception d'un lieu puis de retour à l'atelier comprendre à quoi le trait était destiné, le dessin comme mode de communication, comme support au travail de recherche. L'appareil photo est toujours là, il est le témoin d'un moment.

 

Ces recherches se font au Muséum d'histoire naturelle, en premier lieu dans l'espace du jardin des plantes, dans les grandes serres, puis dans la salle de paléontologie, mais également dans la ville, avec des mises en situation de l'observateur vers l'observé, de l'éloigné vers le rapproché.

 

Rapporter la mémoire d'un lieu à l'atelier, nous demande également de savoir se servir des outils liés à cet effet. Ainsi la prise d'images mobiles et immobiles, considérer les différents espaces sonores pour mieux cerner les ambiances, et les reconsidérer, une fois éloigné du terrain, apportent au document réalisé une émotion indispensable dans chaque projet soumis.

Travaux

Planches graphiques - croquis - story-board - volumes - film d'animation d'1 mn.

Bibliographie

Kandinsky : du spirituel dans l'art - Malévitch : les arts dela représentation ou Ecrits - Erwin Panofsky : la perspective comme forme symbolique - Joseph Beuys : par la présente, je n'appartiens plus à l'art - Ludwig Wittgenstein : leçons et conversations - Pierre Alechinsky : remarques marginales - Nathalie Heinich L'élite artiste -

Filmographie, : les fims Dada,(1920 1926) Man Ray, Picabia, Fernand Léger, Hans Richter - le cirque de Calder,

Informations supplémentaires

Polycopiés, visuels, exposition, courts métrages

Informations annexes

L'enseignement des arts plastiques est principalement basé sur l'observation de l'espace, processus de qualification entre l'observateur et l'objet de l'observation. Il ne s'agit pas de privilégier tel moyen traditionnel, tel moyen lié à l'histoire contemporaine, il faut aiguiser la curiosité des étudiants en leur proposant les outils qui sont mis à leur disposition avec à chaque fois une pédagogie appropriée. Ces réflexions rebondissent sur des préoccupations spatiales en connivence avec leurs recherches. Dessin, volume, photographie, écrit, fabrique des images (fixes, mobiles), numérique, l'étudiant met tout en œuvre pour parvenir à la compréhension et à la représentation ce qu'il observe..S'efforcer de rendre les étudiants curieux du monde qui les entoure, les inciter à la lecture, à l'écrit, à la culture.