Retour

  • S1- 20 CULTURE ARCHITECTURALE ET URBAINE

Introduction à l'histoire de l'architecture du 20ème siècle

Responsable(s) : Marilena Kourniati

Enseignant(s) : Fabien Bellat

  • Année : 1
  • Semestre : 1
  • E.C.T.S : 2
  • Coefficient : 1,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : obligatoire
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

INTRODUCTION A L’HISTOIRE DE L’ARCHITECTURE / 10 séances de 2 : 10h45-12h45

Responsables : Mme Marilena Kourniati, M. Fabien Bellat

 

Ce cours propose de mettre l’accent sur l’appréhension de l’architecture dans son rapport à la société

et la culture. Les textes et les images utilisées dans ce cours permettront aux étudiants d’initier une

réflexion personnelle et d’exercer leur regard, tout en alimentant un corpus de référence servant à

penser le projet.

 

- Apprendre à saisir l’architecture sans a priori, dans sa dimension globale mais aussi dans les détails

qui en font toute la richesse.

- Comprendre les grandes notions récurrentes qui jalonnent l’histoire de l’architecture et ponctuent le

discours de l’architecte.

- Saisir la dimension historique de l’architecture et se familiariser avec ce qui fonde la culture

architecturale contemporaine.

- Découvrir des différentes approches et conceptions de l'architecture du XXème s ; se confronter aux

questionnements, notions et dispositifs avancés par les principaux courants architecturaux du XXème s.

- Faire des liens avec d'autres domaines de savoirs et des savoir-faire (art, science, techniques)

Contenu

PARTIE A : Fabien Bellat, 'Les échanges architecturaux internationaux au XX° siècle'

Séances : 5, 12, 19, 26 octobre et 9 novembre

 

Le XIX° siècle a accéléré les dynamiques déjà existantes des échanges architecturaux à l’échelle

mondiale : avec l’optimisation des moyens de transports modernes, le XX° siècle a porté cette logique à

son terme. Le résultat en fut une plus large porosité culturelle entre les grandes scènes

internationales, de l’Europe à l’Amérique, et même en Afrique et Asie. Aussi faut-il reconsidérer la

lecture du XX° siècle à la lumière des confrontations formelles, techniques, et politiques. Entre

France, Allemagne, Italie, URSS, USA, Brésil, Chine, Inde, Afrique du Sud, etc, peut se redécouvrir une

histoire architecturale d’une dimension inattendue, où l’industrialisation du bâtiment, la mise au point

des gratte-ciel, la création de villes neuves, sont en fait le résultat de synthèses pluriculturelles.

Ainsi la culture Beaux-Arts d’un académique américain comme Cass Gilbert l’a porté à perfectionner le

type du gratte-ciel American Gothic (Woolworth Building ; Life Building) – édifices qui en retour

inspirèrent le Finlandais Eliel Saarinen, ou les architectes soviétiques des gratte-ciel staliniens. Le

genre du gratte-ciel fut également un lieu d’émulation entre les modernes, tels l’Allemand Mies van der

Rohe, le franco-suisse Le Corbusier, les Américains Wallace Harrison et l’agence SOM. Un des plus forts

symboles du siècle, le gratte-ciel est avant tout le produit d’adaptations internationales successives.

 

Enfin, le rêve corbuséen de réinventer la ville – quitte à effacer ou ignorer l’existant, dans ses

projets pour Paris, Alger, Rio de Janeiro, Moscou – trouva un terrain d’écoute spécial en URSS, le

régime soviétique s’efforçant de réaliser des milliers de villes nouvelles en de brefs laps de temps, et

n’hésitant pas à recourir à l’expérience moderne allemande pour en permettre la réalisation. Ces villes

neuves soviétiques ont en retour été analysées par les modernes européens comme José Luis Sert, ou

sud-américains comme Oscar Niemeyer. Aussi ce cours veillera à restituer les perspectives réelles des

échanges architecturaux internationaux, dessinant une image plus complète du dynamisme architectural du

XX° siècle à travers le monde.

 

 

PARTIE B : Marilena Kourniati, 'De l'espace aux ambiances'

Séances : 16, 23, 30 novembre, 7 et 21 décembre (pas de cours le 14 décembre)

 

Il s’agit d’inscrire l’architecture dans un champ de pratiques et connaissances vaste en montrant que

l’objet architectural est un fait culturel qui s’inscrit dans le contexte de son époque tout en se

situant à la confluence des savoirs et des savoir-faire. En insistant sur les relations entre

l’architecture et la ville, cette première partie examine les notions des < modernité /

hypermodernité > en présentant de façon thématique et transversale les principaux courants et

doctrines architecturales du XXe siècle.

 

16 novembre : La ville thématique (de Las Vegas à Dubaï) et l’architecture comme événement

23 novembre : Espace infini, Espace isotrope (Wright, De Stijl, Mies, Ellwood)

30 novembre : L’architecture comme œuvre d’art totale (Gesamtkunstwerk, Bauhaus)

7 décembre : Mobilité et flux : Habitacles et infrastructures

21 décembre : De la flexibilité fonctionnelle à l’ouverture programmatique (de Rietveld à Koolhaas)

Bibliographie

- COHEN J. L., L’architecture au futur depuis 1889, Paris, Phaidon, 2012.

- LUCAN J., Composition, non-composition. Architecture et théories, XIXe-XX e siècles, Lausanne, Presses

polytechniques et universitaires romandes, 2009.

- COLQUHOUN A., L’architecture moderne, InFolio, 2006.

- FRAMPTON K., L’architecture moderne. Une histoire critique Paris, Thames and Hudson, 2006.

- BONILLO J.L., MASSU C., PINSON D. (dir.), La Modernité critique, Marseille, Editions Imbernon,

octobre, 2006.

- CURTIS W., L’architecture moderne depuis 1900, Paris, Phaidon, 2004.

- ROUILLARD D., Superarchitecture, le futur de l'architecture 1950-1970, Editions Villette, 2004.

-COMPAGNON A., Les cinq paradoxes de la modernité, Seuil, 1990.

 

Anthologies, Dictionnaires :

- CONRADS U., Programmes et manifestes de l'architecture du XXe siècle, Editions de la Villette, Paris,

1989

- OCKMAN J. (ed), Architecture Culture 1943-1968. A Documentary Anthology, Columbia Books of

Architecture, Rizzoli, New York, 1993.

- MIDANT J. P. (dir), Dictionnaire de l'architecture du XXe siècle, Hazan, Institut Français

d'Architecture, Paris, 1996.

Informations supplémentaires

PP et extraits audiovisuels.