Retour

  • S1- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Découverte expérimentale du projet architectural

Projet 1 - semaine intensive, exercices de projet

Groupe 03 - Blaise Ekodo

Responsable(s) : Blaise Ekodo

Enseignant(s) : Frank Chopin

  • Année : 1
  • Semestre : 1
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Titre:

BASE D'ANALYSE SYSTEMIQUE

DEDUCTION DE L'INFORMATION

Analyse des données d'un contexte : Complexité des contextes

CMAU/ S1/ COMPLEXITE ET MORPHOGENETIQUE ARCHITECTURALE ET URBAINE

 

 

Orientations principales:

Découverte expérimentale de l’architecture

Ce premier semestre est consacré à la découverte des invariants de la discipline.

A partir de l’analyse des phénomènes perceptifs visuels et kinesthésiques, les notions de flux, de

la thématique transversale du semestre, sont expérimentées à travers des exercices de manipulation.

Dans le cadre des exercices du premier semestre, les étudiants produisent une série d’analyses et de

manipulations portant sur des échelles et des problématiques différentes, leur donnant ainsi

conscience de la complexité des contextes, quelle que soit leur échelle (dimension).

Contenu

Méthode de travail:

Organisation des connaissances produites par le travail analytique :

l’objectif pédagogique des exercices du premier semestre est de structurer et de classer suivant des

catégories les informations issues de l’analyse contextuelle en vue de leur

manipulation/transformation sous la forme d’un projet architectural.

Il s’agira de répondre à une série d’interrogations en fonction des catégories suivantes :

1/ La perception (ce que l’on perçoit) ; 2/ La cognition (le sens des choses, leur interprétation,

leur signification); 3/ La représentation (la façon dont on « note », on « représente », on «

exprime », on « signifie », on « code »)

La perception : décrire les objets d’études suivant, à savoir : 1 / « les ambiances », les «

évènements » et les « chocs émotionnels » rencontrer. 2 / L’organisation morphologique (ou les

différentes morphologies) perçue(s).

Pour cela, on utilisera plusieurs systèmes de représentation (ou « notation »):

La cognition : la signification de l’observation : des interrogations.

La représentation (codée). La retranscription des phénomènes perçus. Le code et la carte.

En reprenant l’ensemble des éléments de l’objet d’étude, il s’agira désormais de réaliser une

retranscription objective, à savoir une représentation codée sur un support cartographique.

A partir d’une carte du site de référence, inscrivez vos observations le long du parcours. Reprenez

vos catégories, votre représentation codée et faites une carte pour chacune d’elles. On distinguera

:

• Les cartes liées à la représentation des phénomènes de la perception.

• Les cartes structurelles liées à l’organisation physique du territoire.

Représentation conventionnelle du dessin architectural.

Travaux

A travers 5 exercices nous irons à la découverte expérimentale de l’architectural suivant la

méthode présentée succinctement, en abordant les éléments d’architecture et en ciblant une

problématique précise pour chaque exercice.

L’objectif pédagogique de ces exercices a comme finalité de faire comprendre à l’étudiant comment

s’opère l’analyse d’un contexte existant (le repérage et la définition des différents facteurs

déterminant la morphologie d’un artefact, site ou édifice ; la définition des différents facteurs

constituant un programme qualitatif et quantitatif)

 

Semaine intensive:

Une semaine sur le dessin 2D et le graphisme (type Autocad, Archicad, Adobe Indesign). Premier stade

d'apprentissage des outils de représentation informatique utilisé durant la Licence .

 

Sujets :

1) Le parcours : une narration, une description

objectifs principaux : Expérience urbaine et organisation logique

type d’exercice : analyse contextuelle, représentation

2) Lecture et analyse visuelle de l’espace de la villa

objectifs principaux : Relations spatiales dans les fonctions d’usage de la vie quotidienne

type d’exercice : analyse contextuelle, représentation

3) Lecture et analyse visuelle de l’espace de la chambre

objectifs principaux : Unité architecturale minimum et pratique sociale

type d’exercice : analyse contextuelle, représentation

4) Analyse et représentation d’un édifice : la halle d’Arpajon

objectifs principaux : observation d’une unité architecturale significative : Concept de structure

et concept de morphologie

type d’exercice : analyse contextuelle, représentation

5) Analyse d’une maison individuelle remarquable

objectifs principaux : exercice de synthèse.

 

Le dernier exercice, partagé avec les autres groupes, est évalué en binôme. Les modalités

d’évaluation sont les suivantes :

- Corrections intermédiaires : 20%

- Évaluation finale croisée : 80%.

Bibliographie

Alexander, Ch., De la synthèse de la forme, Paris, 1971. - Cambridge, Mass.,1964

Barthes, R., Sémiologie et urbanisme, dans L'architecture d'aujourd'hui, n° 53, 1970-janvier 1971.

Bachelard Gaston, la poétique de l'espace, 1957

Baudrillard, J., Le système des objets, 1968.

Boudon, Ph., Sur l'espace architectural, Paris, 1971, (1976).

Calvino, I., Le città invisibili, Einaudi, Turino, 1972. Les villes invisibles, Les Editions du

Seuil, Paris, 1974.

Kahn Louis I., Silence et Light, 1969

Le Corbusier, Vers une architecture, 1923

Lynch, K., The Image of the City, MIT Press, 1961; trad. Fran. L'image de la cité, Dunod, Paris,

1966.

Norberg-Schulz, C., Génius Loci, Dessart et Mardaga, Bruxelles, 1981

Norberg-Schulz, C., Système logique de l'architecture, Bruxelles, 1974. Oslo, 1962.

Tanizaki Junichirô, Eloge de l'ombre, 1933

Venturi, R., De l'ambiguïté en architecture, Edition Dunod. Paris 1976.

Von Meiss, P., De la forme au lieu – une introduction à l’étude de l’architecture, Presses

Polytechniques Romandes, 1986.

Zevi, B., Apprendre à voir l'architecture, Paris, 1962. -Torino, 1948

Etablissement d'une fiche de lecture par exercice, soit 5 fiches pour le semestre.

Informations supplémentaires

Modes pédagogiques: CM et TD

Cours de méthodologie, expérimentation avec corrections collective et individuelle, exercices sur

place, exposés.

L’organisation des séances:

- Présentation hebdomadaire sous forme d'exposés de l'avancement des exercices par groupe

d'étudiants ou individuel suivant les phases de l'exercice.

- jours de la semaine et horaires : mardi de 15h30 à 18h30 et vendredi de 9h à 14h.

- salle : 603

 

Les corrections, évaluations:

- Évaluations, jurys croisés avec un groupe différent à chaque jury si possible

- Notation : moyenne des exercices réalisés pour 80% de la note finale

- Bilan de fin de semestre : jury croisé pour 20% de la note finale

 

Les relations avec les autres disciplines :

Histoire, sciences sociales, construction, ... Thème transversal, les flux

Informations annexes

A partir de l’analyse des phénomènes perceptifs visuels et kinesthésiques, les notions de flux,

de la thématique transversale du semestre, sont expérimentées à travers des exercices de

manipulation.

Une série d’analyses porte sur des échelles et des problématiques différentes, permettant ainsi de

prendre conscience de la complexité des contextes, quelle que soit leur échelle.