Retour

  • S4-10 - UE transitoire - Projet la fabrique du projet

Projet 4 -

Semestre 4

Groupe 11 - Alessandro Mosca, Vincent Laureau [E0411110]

Responsable(s) : Alessandro Mosca

Enseignant(s) : Vincent Laureau, Henri Herre - Parant

  • Année : 2
  • Semestre : 4
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Former l’étudiant à la mise en œuvre de processus de conception et de production de projet en croisant les questionnements et en interrogeant le processus de conception qu’il met en place. L’initier à la construction d’un projet architectural comme le lieu d’articulation de nombreuses questions dans une cohérence de méthode de travail.

Savoir décrypter un contexte de projet, apprendre à le traduire en données et en stratégies de conception, de questionnements et d’investigations du projet.

Développer à partir de programmes simples des solutions spatiales et constructibles croisées autour de programme de logements collectifs.

Interroger les dimensions des milieux et des ambiances comme articulation interdisciplinaires de réflexion sur la conception d’un édifice de logement collectif. Le matériau et le constructif seront des vecteurs de spatialité, de matérialité et permettront l’articulation de logiques d'écritures architecturales. Les étudiants aborderont le processus de conception en prenant la problématique des ambiances

Contenu

Le groupe de projet S4 est l’occasion pour les étudiants d’acquérir les outils nécessaires pour développer un processus de conception architecturale à travers une série d’exercices courts.

Développé tel un parcours tout au long du semestre, l’enseignement se propose de provoquer des regards croisés sur les disciplines concourantes à l’élaboration d’un projet. Il permet de croiser et d’interroger les déterminants d’un projet avec un regard plus approfondi sur les questions du temps et du climat comme moteur d’interrogation des logiques et des dispositifs mis en place. En particulier ces croisements interdisciplinaires permettront d’explorer les différents déterminants tel que :

Le climat à toutes les échelles

Le climat sera envisagé comme un moteur de réflexion sur les dispositifs spatiaux et architecturaux :

- le climat du logement : penser le logement comme une carte météorologique se jouant de la limite entre l'intérieur et l'extérieur, pour en explorer toutes les nuances.

- le climat des espaces semi-privés et semi-publics : explorer une gradation sociale de l'espace qui peut se traduire par une perception climatique.

- le microclimat urbain - En abordant la question de l'îlot de chaleur urbain (ICU) à travers la manipulation de la forme urbaine tout en interrogeant différents paramètres : la matérialité, le rôle de la végétation, du soleil, du vent.

Les différents temps de l'architecture

Il s'agira de concevoir une architecture impliquée dans différents temps, de penser l'espace comme étant soumis à plusieurs vitesses, à différents rythmes : interroger le processus de conception ; relever le temps du milieu ; anticiper le temps du chantier ; laisser le temps de l'appropriation spatiale ; appréhender le temps de l'habiter ; questionner le temps des matériaux ; jouer avec le temps des saisons ; entrevoir le temps de la déconstruction et du réemploi ; permettre le temps long.

Trois séquences rythmeront le semestre

La première séquence - Echelle de la cellule et principe d'assemblage :

Le premier exercice portera sur un workshop d’une semaine portant sur la conception d'un logement expérimental. Ce sera la première occasion de concevoir l'espace sous l'angle du climat et du temps. Cette étape permettra d’explorer différentes constructions typologiques d’un logement familial avec un regard sur les usages et l'espace architectural engendré. Cet exercice intensif fera l’objet d’un premier rendu.

Cette étape de mise en projet d’un logement prototype permettra ensuite de développer des processus typologiques et d’assemblage permettant d’articuler les milieux privés aux milieux collectifs à la rencontre de l’espace public. Les différents dispositifs permettront d’interroger les temporalités des édifices collectifs en deuxième temps de l’exercice

L’interface numérique sera l’occasion de vérifier et d’explorer les dispositifs par des simulations ou l’outil numérique ne sera pas convoqué tel un mode de représentation mais comme une véritable ressource de réflexion et de conception.

Le deuxième rendu permettra de vérifier les dispositifs typologiques et d’assemblage en articulation avec une cohérence constructive (structure) au travers de simulations numérique.

Cette première séquence sera conjuguée avec un intensif d’une semaine (semaine du 22 mars) de terrain développant une immersion dans la production du logement sur le terrain. Visite de chantiers, visite d’opération remarquables et d’ensembles réinterrogeant les pratiques contemporaines. Cette immersion fera l’objet d’une restitution collective.

La deuxième séquence - Echelle de l'ilot :

Le deuxième exercice permettra de mettre en relation un travail de lecture et de perception d’un contexte aux choix stratégiques de conceptions. Prendre parti par rapport à un contexte après en avoir déterminé ses identifiants et ses conditions particulières en termes de climat, et de milieux.

- Analyse du contexte du site : analyse climatologique, d’une part mais aussi des milieux urbains et sociaux, qui le constituent.

Cette étape permettra de finaliser des stratégies urbaines et d’implantation au regard du diagnostic stratégique développé par l’étudiant. Il se concrétisera par une simulation urbaine interrogeant les moteurs du contexte lui permettant ainsi de proposer des hypothèses de développement de l’édifice comme exercice final avec une réflexion portée sur :

- Orientation / Vue / Ensoleillement

- Climat et enveloppe liée

- Temporalité des usages

- Temporalité des matériaux

- Microclimat urbain (sensibilisation à la problématique de l'ICU)

La troisième séquence - Echelle architecturale :

Le troisième exercice réalisé de façon individuelle sera l’occasion dans le parcours développé depuis l’intensif du début de concrétiser le récit par un projet de logement collectif sur une partie de la stratégie urbaine développée en groupe à l’étape précédente.

Ce projet final permettra à l’étudiant de porter l’interrogation de la conception des logements en articulant les questions de confort intérieur et de réponse bioclimatique au regard des enjeux environnementaux au travers des dispositifs constructif et d’enveloppe. La simulation numérique par son déploiement comme outil d’interrogation des dispositifs permettra à l’étudiants de présenter les solutions mise dans leurs contexte spatiaux.

 

Trois séquences hebdomadaires

- La première sur une demi-journée hebdomadaire comprend :

- Visite d’opération en cours de réalisation

- Présentation d’études de cas d’immeubles de logements (avec un focus sur les questions du climat et du temps)

- Restitution collective de lectures théoriques

- Compte rendu de visites architecturales

Ce temps d’acculturation est renforcé par une série de cours donné par les enseignants du projet :

- Les rapports espace / temps dans le logement

- La notion de climat dans le logement

- Le contexte, invariant et possible

- Matière et enveloppe, technique de construction bioclimatiques :

o La terre

o La paille

o Le réemploi

- Une deuxième journée hebdomadaire de studio de projet ou les étudiants présentent l’avancement de leur travail

- Une troisième demie journée hebdomadaire d’enseignement associés STA, ATR et OMI permettant de développer un enseignement transdisciplinaire en lien direct avec le déroulé de l’enseignement de projet :

 

Enseignements transdisciplinaires :

 

ATR - Interrogation perceptive du logement ( Henri Herré )

Le confinement de mars et avril a été pour chacun l'occasion d'éprouver les qualités et les défauts de son habitat d'une façon particulièrement aigüe. Nous allons profiter de ce '1er anniversaire' - qui offre un certain recul à cette expérience très radicale - pour concevoir des expériences sur l'écoulement du temps dans l'habitat. Notre outil d'investigation sera le film, média le plus adapté à cette question du temps. Il s'agira d'observations filmiques très personnelles, qui seront ensuite mises en commun. Cela pour approfondir et préciser la dimension existentielle et sensorielle de vos décisions architecturales, tout au long du semestre.

 

STA - Le enjeux climatiques des constructions ( Edith Akiki )

Les enjeux climatiques seront abordés à toutes les étapes du projet. L’enseignement spécifique portera sur les techniques bioclimatiques à travers des études de cas, des exercices de manipulation d’outils d’évaluation et d’optimisation de l’enveloppe en tant que filtre entre l’intérieur et l’extérieur.et des ambiances ressenties. La notion de temps et de climat sera abordée à travers le cycle de la journée, des saisons et des lieux.

 

OMI - L’outil numérique une ressource de réflexion et de conception au travers de la simulation ( David Serero )

 

L’enseignement transversal est une opportunité pour une initiation aux outils d'analyse et de conception environnementale du projet. Des cours théoriques associés à des exercices ouverts autour du projet sont proposés afin de renforcer les outils et la culture architecturale et technique de l’étudiant.

L’évaluation des ambiances intérieures et la simulation numérique du projet constituent les bases d’une conception avancée du projet.

 

Il sera présenté des méthodes d'analyse et de conception du projet d'architecture en travaillant sur les éléments suivants:

- La modélisation 3D du projet dans un outil compatible BIM

- Les outils de rendu et de simulation de la lumière naturelle et des matériaux

- Calcul et simulation de la lumière naturelle et artificielle

- Conception des enveloppes architecturales

- Simulation aéraulique du projet

- Simulation thermique du projet

- Etudes des ambiances urbaines

- Initiation à l'intégration de systèmes de production d'énergie renouvelable intégrés à l'enveloppe des bâtiments

- Présentation des données et évaluation des performances

 

Modalités de transversalités champ STA ambiances et Numérique

 

La transversalité des enseignements sera organisée selon les éléments suivants :

- Coordination et synchronisation du planning de cours projet/ enseignement transversal

- Discussions croisées des projets sur certaines séquences (étape prototype logement, étape assemblage des unités en logement, étape implantation dans site, étape structure/enveloppe)

- Apports ciblés des champs.

- Participation aux pré-jurys et jurys.

- Analyses d’opérations de logements orientées sur l’étude structurelle, l’enveloppe, le confort et la déclinaison d’un type dans une logique de compensation (rapport au sol, rapport au ciel, orientation et

Travaux

Exercices de projets hebdomadaires avec trois rendus d'étapes et un rendu final. Les phases 1 et 2 seront développées en groupes et la phase 3 est un travail individuel. Les travaux de l’enseignement associé sont présentés dans le cadre des rendus de projet.

Bibliographie

Sera remise en début de semestre