Retour

KANG Hyunah

Vivre haut sur l'eau - Une presqu'île habitée au Havre

2019

Havre

Directeur d'études : Emmanuelle SARRAZIN

Ce projet de fin d'études s'inscrit dans une volonté de qualifier la ville par l'architecture. C'est un projet urbain porté sur la reconversion et sur l'analyse d'un site existant et de ses potentialités.

Le sujet de ce projet de fin d'études est la création d'un nouveau quartier au Havre. La ville du Havre accueille le plus grand port de France destiné au transport maritime. L'architecture d'Auguste Perret, devenue aujourd'hui un patrimoine, repense l'aménagement urbain après le bombardement de la ville au cours de la deuxième guerre mondiale. Il est donc intéressant d'étudier cette ville en terme d'architecture et d'urbanisme.

Je voudrais expliquer à travers ce travail comment reconvertir une zone industrielle délaissée. La zone industrielle s'installe souvent dans une banlieue de la ville ou près de sa ceinture. Suite à la désindustrialisation, elle perd progressivement son utilité initiale. Cela permet de soulever des questionnements urbains : que faire des zones industrielles délaissées? Les projets urbains et d'architecture abordent forcément la question de la reconversion. En effet, c'est un des enjeux importants qui revient aux architectes au XXIème siècle. Le traitement de l'existant et la démolition se feront selon les traces du site. Trouver une solution est possible après avoir développé une réflexion sur la ville dans son ensemble ainsi que sur son prolongement péri-urbain.

À propos de ces enjeux, la ville du Havre porte des problématiques architecturales et urbaines importantes. Je me suis intéressée en particulier à la zone industrielle au Havre qui est adjacente au quartier principal et résidentiel et qui soulève des problématiques sur sa programmation et sa situation, notamment sur son rôle frontalier avec les autres quartiers, sur les différents types de programmes qui peuvent s'y implanter et sur la réinvention de son appropriation par les habitants.