Retour

  • DE4 Faire
  • PFE

BOUDHINA Elsa

Un nouveau village pour les pêcheurs de Gbetsogbe, ancrage d'une population délaissée sur son territoire

2019

Togo

Directeur d'études : Marie-Luce LIACOPOULOS BASSIL

La genèse de ce projet de fin d'études vient à la fois d'une envie de découvrir l'ailleurs et de mon intérêt pour l'architecture populaire. Il a fallu appréhender une culture différente et découvrir la complexité et la délicatesse d'un projet de restructuration d'un bidonville, en Afrique de l'ouest, sur la côte togolaise, à quelques kilomètres de la capitale Lomé. L'enjeu majeur du projet est de reloger des personnes qui, à court terme, vont être expulsées du village de leurs ancêtres, tout en prenant en compte les activités qui les font vivre.

Au-delà de la recherche, des problématiques et des réflexions ont été formulées, telle que la question de l'importance de déplacer un village entier, oublier les modes d'habiter "à l'occidentale", oublier les pratiques du projet comme on l'entend à l'École et créer un nouvel axe de pensée, plus en lien avec le site, ses caractéristiques et ses racines. Ce programme permettra de changer les mentalités et a l'ambition de devenir un pôle attractif de la côte. Ce qui était vu comme un problème devient une ressource, une richesse qui marque l'identité de ce nouveau village.