Retour

  • DE4 Faire
  • PFE

Edith CHEVILLOT

Thermes de Besançon, une seconde vie pour la Rhodiacéta

2018

Besançon

Directeur(s) d'étude(s) : Marco TABET

Mon Projet de Fin d’Etude est un complexe thermal sur les bords du Doubs. Le Doubs forme un méandre encerclant la vielle ville et la topographie, un chapelet de sept colline a contraint l’expansion urbaine dans la plaine. La zone des Prés de Vaux constitue un croissant de 24 ha, au bord du Doubs, au pied du mon Bregille, à proximité du centre historique et face à la Citadelle de Vauban classée à L’UNESCO, et s’étendant dans un zone naturelle. Ancienne zone industrielle, elle constitue une réserve foncière pour relancer l’activité du centre ville. L’implantation urbaine répond à deux intentions : conserver de certains édifices témoins du passé industriel et dessiner un quartier en accord avec son paysage en développant un système de darses, de pontons, parcs et promenades douces. Le projet architectural, un complexe thermal est alimenté par une source d’eau salée, située au nord de la ville. Le choix d’une géométrie forte vient répondre aux architecture militaire très marquées dans la ville. Suivant la course du soleil, la forme ronde et son rayonnement ouvre le projet sur l’extérieur offrant des vues contemplatives sur le Doubs et la citadelle. Par ailleurs, en continuité avec des architectures tels que la FRAC de Franche Comté, la Smac, et les bâtiments industriels conservés, il participe à un rythme en pointillé, tel une partition, des berges.