Retour

  • DE2 EcologieS
  • PFE

Jacques-B. DE REBOUL

Campus Vert

2018

Paris

Directeur(s) d'étude(s) : Bernard DESMOULIN

Couverture du Périphérique, piétonnisation d’une voie automobile, intégration du Centre Sportif Henri de Montherlant et d’une résidence intergénérationelle à Paris-Dauphine : L’état a cédé l’ex-site EPF (Expéditions polaires françaises) à la Ville de Paris lors des transaction pour le choix d’implantation de l’ambassade d’URSS, au tournant des années 1970. De ce fait, l’espace attenant au bâtiment du Centre Sportif municipal Henri de Montherlant, se prête parfaitement à l’extension de ce dernier et au déploiement d’un ensemble architectural cohérent. En phase avec l’université Paris-Dauphine, et le budget accordé par l’entremise du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche à la comue Paris Sciences et Lettres, la constitution du Campus Vert autour des infrastructures universitaires et sportives des Portes Dauphine et La Muette augurerait d’une prise en compte du bien-être des étudiants dans l’aménagement contextuel d’un bâtiment d’enseignement. M’appuyant sur mes expériences professionnelles d’étudiant, j’ai saisi l’occasion d’un projet polémique situé sur un terrain convoité pour avancer : la construction de logements sociaux dans le xvie arrondissement. Par ailleurs, le Crous est une pierre angulaire de la stratégie d’attractivité de la ville. Ligne commune, le confort attendu des étudiants suscite la remise en cause de l’état actuel du site, dont le coeur est une friche. Son développement durable passe-t-il par une remise en question urbaine ou faut-il conserver sa nature sans se conformer aux désirs des usagers ?