Organisation des études



Le nouveau programme pédagogique réaffirme la place essentielle de la démarche de projet dans l'enseignement de l'architecture. Il offre également à l'étudiant de deuxième cycle la possibilité de définir un parcours personnalisé parmi la diversité des enseignements proposés au sein de différents domaines d'étude. L'acquisition des connaissances et du savoir-faire mis en œuvre dans le projet, d'un socle culturel solide, associée à l'encouragement d'un regard critique assure aux futurs diplômés la capacité d'exercer d'une manière inventive et responsable des missions diversifiées.

Le diplôme d'études en architecture conférant le grade de licence (bac +3 ans)

Ce premier cycle de formation initiale est organisé en 6 semestres.
Le cycle licence permet à l'étudiant d'acquérir les bases d'une culture architecturale ainsi que les outils, les concepts et la méthodologie qui lui sont nécessaires pour développer une hypothèse au moyen d'une démarche de projet maîtrisé.
Il se fonde sur les enseignements de la pratique du projet d'architecture et d'urbanisme, de la théorie de l'architecture et de l'histoire de l'architecture et de la ville complétés par des enseignements spécifiques relatifs à la technique, aux arts et aux sciences.
Ce cycle comprend deux stages : un stage ouvrier ou de chantier et un stage dit « de première pratique ».

Le diplôme d'Etat d'architecte conférant le grade de master (bac + 5 ans)

Les formations dispensées dans ce second cycle s'inscrivent simultanément dans des perspectives d'insertion dans le monde du travail, dans celles de la maîtrise d'œuvre et de la recherche.
Le diplôme d'État d'architecte s'affirme clairement comme une étape sanctionnant un niveau d'études supérieures, et non pas exclusivement comme un diplôme professionnel. Il permet à l'étudiant, en lui offrant un large éventail d'enseignements autour de domaines d'étude, de construire la spécificité de sa démarche au regard des questions de l'époque.
Six domaines d'étude sont proposés à l'Ecole :

Le diplôme d'État comprend, outre la validation des projets et enseignements choisis, la rédaction d'un mémoire, un Projet de Fin d'Études présenté devant un jury et un stage de formation pratique de huit semaines minimum.
Les diplômés peuvent exercer une activité salariée dans les agences d'architecture, les entreprises, les services publics ou encore les collectivités locales, en qualité d'architecte.

L'habilitation à exercer la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP)

L'architecte diplômé d'Etat souhaitant s'inscrire à l'Ordre des architectes et réaliser un projet sous sa propre responsabilité, c'est-à-dire signer un permis de construire, doit suivre une formation complémentaire d'une année qui comprend 150 heures de formation, dispensées en alternance avec une mise en situation professionnelle d'un minimum de 6 mois.
La HMONP permet aux architectes d'approfondir et d'actualiser leurs connaissances dans cinq champs spécifiques : les conditions d'exercice ; les missions de la maîtrise d'oeuvre ; le montage d'opération ; l'exécution des travaux ; le cadre légal de l'exercice de la profession réglementée.
L'habilitation est décernée par un jury, composé au minimum de cinq membres dont deux tiers sont architectes praticiens.
La formation est ouverte aux titulaires du Diplôme d'État d'Architecte, ou d'un diplôme équivalent européen, disposant d'un contrat de travail au sein d'une structure d'accueil en maîtrise d'oeuvre.
En savoir plus

Les masters de spécialisation

L'Ecole propose, en co-habilitation avec des universités, aux étudiants diplômés au grade de master deux masters de spécialisation :

Les candidatures sont également recevables dès la fin de 1ère année de master.

 


ENSA Paris-Val de Seine
3/15, quai Panhard et Levassor
75013 Paris