Masters co-habilités et associés
Urbanisme, aménagement et études urbaines
Ville architecture et patrimoine
 Management du projet d'architecture complexe
 Architecture et risques majeurs


L'école propose des formations en partenariat avec certaines universités ou ENSA :
Ces formations sont proposées aux étudiants déjà architectes qui souhaitent compléter leur formation initiale par une formation complémentaire.
Les masters de spécialisation sont également accessibles à l'issue de la Licence 3.

Master "Urbanisme, aménagement et études urbaines"
Université Paris Ouest Nanterre - La Défense & ENSA Paris-Val de Seine


Ce master propose quatre parcours :

  • Etudes urbaines et expertise
  • Habitat et innovations
  • Ville étalée et aménagement durable
  • Politiques urbaines, projets urbains et montage d'opération

Urbanisme et aménagement ?
Qu’est-ce que c’est ?

 

Le master Urbanisme, aménagement et études urbaines propose une formation pluridisciplinaire aux métiers de la ville.
Cette formation est portée par des enseignants chercheurs, experts et professionnels spécialistes des enjeux urbains contemporains.
Le master développe une dimension professionnelle forte.
Héritier de la maîtrise d’aménagement et du DESS Développement local de Nanterre, le master forme des urbanistes et professionnels depuis bientôt quarante ans.

La formation, reconnue par l’Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU) depuis janvier 2011, s’appuie sur un réseau important d’intervenants issus du milieu professionnel, d’anciens étudiants du master réunis en association (association Urba 10) et de collaborations multiples avec les collectivités locales, instituts et acteurs de l’Ile-de-France.

Pour quels métiers ? Débouchés dans la vie active

Les quatre parcours offrent un large éventail de débouchés dans les métiers de l’aménagement, du développement territorial et de la maîtrise d’ouvrage urbaine :

  • au sein de la maîtrise d’ouvrage publique ou dans les organismes parapublics : collectivités locales, offices publics ou privés impliqués dans le logement social, groupements d’intérêt public.
  • chez les opérateurs publics et privés : sociétés d’économie mixte d’aménagement (SEM), établissements publics d’aménagement...
  • chez les maîtres d’oeuvre privés et prestataires : cabinets d’architecture et de programmation, agences de paysage...
  • les métiers d’expertise : bureaux d’études, administrations nationales et territoriales, institutions internationales....
  • villes du Sud : bureaux d’études spécialisés, ONG, institutions et bailleurs internationaux, programmes d’aide au développement...

Organisation de la formation

Formation en 2 ans, avec possibilité d'intégration en 2ème année de Master.

En Master 1

  • 5 mois d'enseignements théoriques et une semaine de terrain
  • 4 mois d'application pratique : diagnostic territorial, projet d'aménagement, étude morphologique et formation aux outils techniques : SIG, Illustrator.

En Master 2

  • 4 mois de spécialisation sous forme de cours (principalement animés par des intervenants professionnels) et un atelier de projet urbain
  • un travail de commandes en groupe initié par des organismes professionnels
  • 6 mois de stage

Conditions d'accès

Pour le M1

  • être titulaire d'un niveau Licence :
    - en sciences sociales, aménagement, géographie, sociologie, démographie
    - en architecture, histoire, économie, droit, philosophie, agronomie...

Pour le M2
la procédure est ouverte :

  • aux titulaires d'une 1ère année de Master
  • aux titulaires d'un diplôme, français ou étranger, admis en équivalence, en particulier les diplômes des Ecoles d'architecture et d'ingénieur
  • aux professionnels ayant une expérience dans le domaine de l'urbanisme et de l'aménagement.

Candidature sur le site Sésame : non ouvertes actuellement
Renseignements administratifs auprès de David Dossin : david.dossin@u-paris10.fr

Mini brochure master urbanisme Nanterre en pdf

Contacts :

Université Paris Ouest Nanterre La Défense :
- Responsable du master Aménagement, urbanisme et études urbaines : claire.carriou@u-paris10.fr
ENSA Paris-Val de Seine :
- Bénédicte Moreau : benedicte.moreau@paris-valdeseine.archi.fr

Site internet de la formation

 


 

Master 2 Recherche "Histoire et civilisations comparées" - Parcours "Villes Architecture et patrimoine"
En partenariat avec l'Université Paris Diderot

Dépliant d'information sur le master en pdf

Consulter le master sur trouvermonmaster.gouv.fr

Présentation
L’originalité de la spécialité « Ville, Architecture, Patrimoine » est de reposer sur une co-habilitation entre l’ENSA Paris-Val de Seine et l’université Paris-Diderot, UFR Géographie, Histoire, Economie et Sociétés. Elle propose deux parcours :

Le parcours recherche
Il prépare à des carrières de haut niveau dans le domaine du patrimoine et de l’étude des formes urbaines. Il conduit au doctorat et aux métiers de la recherche mais ouvre également sur des professions liées au patrimoine et à la culture.

Le parcours professionnel
Il prépare aux concours de l’Institut National du Patrimoine (INP) permettant d’accéder aux fonctions de conservateurs, d’attachés de conservation et d’assistants qualifiés de conservation pour les spécialités suivantes :
– patrimoine scientifique, technique et naturel
– Musées et monuments historiques et inventaire, option « archéologie et histoire de l’art et des civilisations du monde islamique des origines à nos jours ».

La spécialité s’appuie sur plusieurs laboratoires de recherche : ANHIMA (Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques), EVCAU (Espace virtuel de conception architecturale et urbaine) et ICT (Identités-Cultures-Territoires).

Organisation des enseignements
La formation combine approche historique, patrimoniale, et urbanistique. Elle repose sur la réalisation d’un mémoire.

Enseignements communs aux deux parcours :
-  séminaires spécialisés obligatoires sur l’histoire, les politiques et les pratiques du patrimoine ;
-  séminaires thématiques optionnels sur les techniques et les enjeux de la restauration, le fonctionnement des musées, les politiques culturelles, la culture territoriale, les médias et la médiation du patrimoine.
- conférences de professionnels du patrimoine.

  • déplacements pédagogiques 
  • stages (obligatoire en parcours de préparation aux concours)

Objectifs
La formation permet aux étudiants d’acquérir une connaissance approfondie des métiers du patrimoine, de l’organisation institutionnelle de la gestion du patrimoine (en France et à l’étranger) et du fonctionnement des musées.
Elle met l’accent sur les compétences rédactionnelles, les techniques argumentaires, les capacités de synthèse et sur les techniques de l’oral et de la communication.

Equipe pédagogique
Largement pluridisciplinaire, l’équipe est composée d’universitaires et praticiens, professionnels  de l’architecture, de l’aménagement, de la politique sociale et économique, de l’administration des collectivités territoriales et de l’Etat ainsi que des bureaux d’études.

Après le master
Poursuite d’étude en doctorat
• Écoles doctorales en Sciences humaines et sociales
• Institut National du Patrimoine
• École des Chartes
• École de Chaillot

Secteur d’activités
• Gestion du patrimoine : grands bailleurs sociaux, collectivités territoriales…
• Architecture et patrimoine (reconversion, restauration, études historiques et diagnostic…)
• Musées
• Ministère de la Culture
• Enseignement supérieur et secondaire
• Recherche, management de la recherche
• Tourisme et développement durable
• Entreprises de presse et de communication
• Organisations européennes et internationales

Métiers exercés
• Architecte en agence d’architecture spécialisée en patrimoine bâti et études patrimoniales
• Chargé.e d’études en architecture et patrimoine
• Conservateur.rice, ou attaché.e de conservation
• Chargé de collections muséales
• Animation des territoires
• Enseignant.e, enseignant.e-chercheur.se
• Chargé.e de mission scientifique
• Documentaliste
• Journaliste

Taux d’insertion professionnelle de la mention :
82 % (à 6 mois post-diplôme), dont : 72% cadres, 67 % CDI, 11 % Contrat doctoral.
Sources : UFR GHES - Enquête 2014 (diplômés 2012)

Modalités d’inscriptions
Master sélectif (jury) avec capacités d’accueil limitées (40 places en M2 pour la spécialité ville, architecture, patrimoine)
Le master est ouvert aux étudiant.e.s étranger.e.s.- Niveau de français requis : B2
Voir le site de l’université Paris 7

Titres requis pour une candidature en M2
L’inscription en M2 est soumise à l’obtention d’une moyenne minimum de 12/20 au titre requis.
- Diplôme d’Etat d’architecte, délivré par une Ecole nationale supérieure d’architecture, ou diplôme équivalent à l’étranger.
- Master 1 d’Histoire (moyenne minimum de 12/20 au M1, dont un minimum de 10/20 de moyenne au mémoire)
- M1 en sciences exactes, à condition que le parcours comporte une initiation aux sciences humaines et/ou au patrimoine.
- Modalités spécifiques pour les titulaires d’un M1 en Lettres et Sciences Humaines dans une université française et les diplômés d’universités étrangères (équivalent Bac + 4, en Histoire ou dans une discipline proche) et pour les les étudiant.e.s présentant un projet de réorientation.

Accord obligatoire d’un directeur de mémoire
La candidature nécessite le dépôt d'un projet de recherche (une à deux pages) et l’accord écrit d’un.e enseignant.echercheur.se pour diriger le master.
Le projet de recherche (une à deux pages) est à adresser à : 
laurence.gillot@ulb.ac.be ou, pour les architectes, olivier.bouet@paris-valdeseine.archi.fr

Début de la formation
mi-septembre

Dates de candidature
du 15/02 au 20/06/2017 et du 25/08 au 15/09/2017

S’inscrire
sur le site de l’université Paris Diderot - http://www.univ-paris-diderot.fr
onglet Formations/Masters/Master - Domaine Sciences Humaines et Sociales/Histoire et Civilisations comparées/

Contacts
Responsables de la spécialité « Ville, Architecture, Patrimoine » :
Université Paris Diderot : Laurence Gillot, laurence.gillot@ulb.ac.be
ENSA Paris-Val de Seine : Olivier Bouet, olivier.bouet@paris-valdeseine.archi.fr

Secrétariats pédagogiques
Université Paris Diderot :
-UFR Géographie, Histoire , Economie et Sociétés, Gilles Pidard, gilles.pidard@univ-paris-diderot.fr
-Formation continue, Gisèle Pagano, gisele.pagano@univ-paris-diderot.fr
ENSA Paris-Val de Seine :
-Bénédicte Moreau, Direction des Etudes, bureau 509, benedicte.moreau@paris-valdeseine.archi.fr

En savoir plus
Présentation générale du Master Histoire et civilisations comparées , M1 et M2,  sur le site de la COMUE Université Sorbonne Paris Cité

 

Master international de 2ème niveau 
"Gestione del progetto complesso di architettura / Management du projet d'architecture complexe"


1.Objet
L’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Val de Seine (ENSAPVS)  est associée à la Facoltà di  Architettura dell’ Università degli Studi di Roma “La Sapienza” afin de délivrer un diplôme italien de  Master International de 2e niveau nommé « Gestione del progetto complesso di architettura  / Management du projet d’architecture complexe».
Le master s’appuie sur un partenariat et s’adresse prioritairement aux étudiants titulaires d’un Master ou d’un diplôme d’architecte ou d’ingénieur, mais aussi aux professionnels qui ont travaillé dans les différents domaines traités par le master (architectes, spécialistes de la ville, du périurbain, des questions environnementales et du développement durable). Peuvent également être admis les détenteurs de titres académiques délivrés par des universités étrangères dans le cadre des accords interuniversitaires de coopération et mobilité. Le master a les finalités suivantes :
A – fournir des compétences utiles à la gestion de projets d’architecture complexes, de la conception à l’exécution et à la maintenance de l’ouvrage ;
B – créer une communauté scientifique, un réseau des différents acteurs des opérations urbaines complexes (maîtres d’ouvrage publics et privés, maîtres d’œuvre, promoteurs, sociétés d’économie mixte et de transformation urbaine) ;
C – créer des relations internationales pour approfondir les aspects théoriques et d’application de projets urbains complexes;
D – permettre aux jeunes professionnels d’accéder à un type d’études supérieures, visant l’acquisition de compétences pour la gestion du projet complexe.

2.  Evaluation et titres
Les étudiants s’engagent à suivre les cours, travaux dirigés, conférences et séminaires et à réaliser les travaux individuels demandés par les enseignants du master.  Les étudiants sont évalués par un contrôle régulier des connaissances et un mémoire, qui constitue l’évaluation finale. Pour être admis à soutenir le mémoire, les élèves inscrits auprès de La Sapienza doivent avoir validé les évaluations intermédiaires, participé à au moins 75% des activités pédagogiques, et acquis un minimum de 18 ECTS auprès de l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Val de Seine.  Pour être admis à soutenir le mémoire, les élèves inscrits auprès de l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Val de Seine doivent avoir validé les évaluations intermédiaires, participé à au moins 75% des activités pédagogiques, et acquis un minimum de 18 ECTS auprès de La Sapienza.

3. Gestion Administrative
Les inscriptions doivent être effectuées à La Sapienza. Dans le cas où le nombre minimum d’inscrits prévu conjointement (15 inscrits) par les parties n’est pas atteint pour l’année académique, la formation n’a pas lieu.

4. Modalités d’inscription
Inscription: jusqu'au 31 janvier 2017. Inscription à effectuer auprès de la Facoltà di Architettura dell’ Università degli Studi di Roma. 
Dossier d’inscription en pdf

5. Contenu
programme en pdf

6. Bourse d'étude
La Convention internationale entre l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Val de Seine et la Facoltà di Architettura dell’ Università degli Studi di Roma “La Sapienza” prévoit l'attribution d'une Bourse d’étude de 8.000,00 euros, destinée à un étudiant diplômé de l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Val de Seine.
Cette bourse couvrira les dépenses d’inscription (4.500 euros) et une partie des autres dépenses liées à la participation au Master international de 2ème niveau "Gestione del progetto complesso di architettura / Management du projet d'architecture complexe".
Le délai pour faire la demande est fixé au 31 janvier 2017.
Les candidats à l'obtention de cette bourse devront renvoyer le formulaire ci-joint accompagné de leur dernier avis d'imposition (attribution du financement sur la base du quotient familial le plus bas).
Formulaire en pdf

7. Informations

Coordination administrative du Master :
M. Arnaud  Miseriaux 
ENSA-PVS
3 quai Panhard et Levassor
75013 Paris
Tél. 01 72 69 63 36
arnaud.miseriaux@paris-valdeseine.archi.fr

 

le DSA Architecture et risques majeurs

Portée par l’ENSA Paris-Belleville, la formation s’appuie sur les compétences des écoles d’architecture, et notamment l’ENSA Paris Val-de-Seine et l’école d’architecture de la Ville et des territoires de Marne-la-Vallée Durée : 2 ans Les candidatures sont à adresser à L’ENSA Paris-Belleville.

La finalité du DSA Architecture et risques majeurs est de former des architectes compétents dans la prévention des risques majeurs, avec un objectif privilégié : leur donner la capacité de formuler des propositions visant à conserver une vraie qualité architecturale, là où l’approche de l’ingénieur seule conduirait à des solutions moins pertinentes. Les étudiants acquièrent des connaissances techniques solides en prévention des risques de séisme, vents violents, inondations, et des autres risques naturels ou des risques dont l’origine se trouve dans l’action de l’homme. Mais le travail reste ancré dans la pratique : la formation a pour fil conducteur le diagnostic in situ et l’élaboration de projets, à l’échelle architecturale - qu’il s’agisse de concevoir des bâtiments nouveaux ou d’intervenir sur le patrimoine existant -, et à l’échelle urbaine. Le champ d’étude, à partir de la question de la reconstruction en situation de post-crise, s’ouvre aux problématiques du développement durable et de la ville résiliente : le développement rural et urbain, la ville précaire et la reconstruction, les approches convergentes entre économies fortes et économies faibles, les camps et les phénomènes spatiaux liés aux migrations. Portée par l’ENSA-PB, la formation s’appuie sur les compétences des écoles d’architecture, et notamment l’ENSA Paris Val-de-Seine et l’école d’architecture de la Ville et des territoires de Marne-la-Vallée. Elle est au cœur d’un réseau de collaborations en France et à l’étranger. C’est la seule formation dispensée en France qui s’attache à la prévention de l’ensemble des risques majeurs à partir de la démarche et avec les outils de l’architecte.
Le programme

ENSA Paris-Val de Seine
3/15, quai Panhard et Levassor
75013 Paris